Aller au contenu principal
Nieuwe collectiepresentatie

Présentation de la nouvelle collection

Le musée Middelheim donne un nouveau souffle à son parc artistique. À la fin de l’année 2023, le musée aura un aspect complètement différent. De nombreuses sculptures se verront attribuer un nouvel emplacement bien pensé dans le parc artistique, avec une meilleure identification et une meilleure signalisation. Il y aura également un nouveau dépôt en plein air pour les sculptures qui ne sont temporairement pas exposées dans la collection. Dans la nouvelle présentation, une attention particulière est accordée aux éléments paysagers et à la valeur patrimoniale spéciale du site de Middelheim. Pour une meilleure harmonie entre les personnes, l’art, la nature et le patrimoine.

Un besoin de renouveau

Le musée de Middelheim, fondé en 1950, collecte, conserve et expose des sculptures datant d’environ 1870 à nos jours. Pour la présentation de la collection en constant développement, le musée a utilisé la même approche pendant toutes ces années. Plus de 70 ans plus tard, le monde, la société et le paysage muséal sont bien différents. Les musées d’aujourd’hui ont une signification et un rôle très différents dans la société. On apprécie également davantage l’importance de la nature dans la vie. Une nouvelle présentation de la collection était donc nécessaire.

L’art et le parc se renforcent mutuellement

Le musée de Middelheim est une curiosité: en plus d’être un musée d’art, c’est aussi un parc. L’environnement unique du parc est bien plus qu’une simple toile de fond pour les sculptures; il fait partie intégrante de l’expérience du musée. Les sculptures suivent le rythme de la nature qui les entoure. La conservation et la gestion des œuvres d’art vont également dans ce sens. Le musée accorde donc une attention accrue à la relation particulière entre les œuvres d’art et leur environnement.

Nous renforçons également les ambiances paysagères des zones du parc. Les éléments verts importants du parc seront bientôt plus visibles et protégés. De cette façon, nous voulons rendre le parc dans son ensemble plus résistant au climat pour l’avenir. Nous travaillons donc à une nouvelle politique de tonte des grandes pelouses, en déminéralisant le sol dans la mesure du possible et en plantant également de nouveaux espaces verts.

Une collection plus accessible au public

Dans les mois à venir, de nombreuses œuvres d’art se verront attribuer une place différente, plus réfléchie, dans le parc artistique: 169 œuvres d'art seront exposées dans la nouvelle présentation des collections, 103 œuvres seront placées dans le nouveau dépôt à ciel ouvert. A terme, plus d'œuvres seront accessibles que les 249 actuellement exposées dans le parc d'art.

Chaque objet d’art bénéficiera également d’une nouvelle description actualisée. La collection est présentée de manière thématique. Le point de départ est la relation entre l’homme et la nature, dans toute sa diversité.

Il y aura également un nouveau parcours dans le musée, une carte du musée facile à lire et une meilleure signalisation pour aider les visiteurs à trouver leur chemin dans le parc artistique. Nous adaptons également le programme public en conséquence.

La bibliothèque du musée déménagera dans le pavillon des collections d’ici quelques mois. Le nouvel emplacement offre un espace supplémentaire pour des présentations temporaires d’objets issus des collections de soutien, tels que des dessins, des petites sculptures, des esquisses et des modèles.

Une vie durable et diversifiée

Avec ces interventions ambitieuses, le musée de Middelheim entend contribuer à un environnement urbain sain, sur la base de son caractère particulier de musée et de parc, et remplir ainsi son rôle social. Vivre ensemble durablement dans la diversité est une priorité.

Non seulement avec d’autres personnes issues de milieux culturels, sociaux et économiques différents, mais aussi avec des formes de vie non humaines telles que les plantes, les animaux, et même l’eau et les écosystèmes. Nous étudions ces dynamiques avec les artistes, le public et les partenaires, et nous continuons à adapter et à développer la présentation de la collection en conséquence.

Un dépôt en plein air rénové

En septembre 2022, la première phase des travaux débutera avec la construction d’un nouveau dépôt à ciel ouvert. Dans cet entrepôt, qui se compose de plusieurs plates-formes, le musée stockera des sculptures extérieures résistantes aux intempéries qui sont temporairement retirées de l’exposition. Le nouveau dépôt en plein air permettra au musée d’exposer moins d’œuvres d’art simultanément à l’avenir, de changer certaines sculptures après un certain temps ou de les mettre temporairement en réserve pour des réparations. Cela améliorera encore l’expérience du visiteur dans le parc artistique. Les sculptures du dépôt resteront accessibles aux visiteurs et aux chercheurs.

Plus de verdure dans le musée

La construction du nouveau dépôt à ciel ouvert s’accompagnera d’une vaste compensation verte. 87 arbres fruitiers ornementaux basse tige qui ont atteint la fin de leur cycle de vie seront remplacés par 54 arbres haute tige de grande qualité. L’allée historique de chênes qui borde la parcelle sera complétée par la plantation de six grands chênes pédonculés. Il y aura également 793 m2 de microforêt, avec des zones tampons vertes, des haies et près de deux mille arbustes supplémentaires. À cette fin, le musée travaille en étroite collaboration avec le Groendienst de la ville d’Anvers.

Une lente transformation

Les travaux se dérouleront du 5 septembre 2022 au mois de décembre 2023. Des périodes de travail intensif (élagage, plantation, restauration, transport, etc.) alterneront avec des périodes plus calmes.

Lapis Arte et TAK. Landschapsarchitecten commencent par la construction du nouveau dépôt à ciel ouvert. Les architectes du studio MOTO et le paysagiste de l'Atelier voor groene ruimte élaborent une nouvelle scénographie et assurent une adéquation idéale avec les différents paysages. En collaboration avec Studio Dott, nous fournissons une nouvelle signalisation et une nouvelle orientation sur le site.

L’effet de certains changements, comme les plantations, ne sera parfois visible que dans quelques années. La transformation commencera donc de manière relativement modeste et lente, mais sera constante. Le musée changera ainsi un peu plus chaque jour.