Aller au contenu principal

Toucher les publics moins habitués à la culture

Le Musée Middelheim s’attache à toucher un public encore plus diversifié.

Le Musée Middelheim, un lieu public gratuit, attire déjà de nombreux visiteurs. Mais le profil de son public pourrait être encore plus diversifié. C’est pourquoi nous voulons toucher des groupes moins familiarisés avec la culture. Nous pensons en premier lieu aux habitants des quartiers de Antwerpen-Kiel, Wilrijk et Berchem, et à certaines sections de l’enseignement.

Menno Meewis (ancien directeur du Musée Middelheim), 2008

“Notre société est en pleine mutation : nouvelles frontières et nouveaux flux migratoires, avancées technologiques, évolutions économiques et pourtant, nous passons souvent à côté de tout cela, chacun les yeux fixés sur ses propres objectifs; nous nous confinons souvent trop à notre spécialisation, à notre propre environnement. Il est pourtant crucial que certains prennent leurs responsabilités et lancent des initiatives créant des liens avec les habitants et leur environnement et veillant à ce que l’espace public redevienne un lieu de rencontres.”

 

Actions de proximité

Le Musée Middelheim s’efforce d’être à tout moment une maison ouverte en proposant à tous des activités d’abord facile. Depuis quelques années, le musée est également actif sur d’autres sites, notamment dans l’espace public et veut y stimuler et rendre accessible la création artistique.

Le projet Bij-Buurten op het Kiel a permis de développer une mission, une vision, une stratégie et une méthode (à consulter sur pdf). À l’issue du projet, le service activités grand public du musée a repris la tâche de coordination du directeur de projet en mettant en premier lieu sur pied des initiatives simples à l’intention de visiteurs moins habitués à la culture et en guidant leurs premiers pas au musée, avec des visites et le projet Kiel voor de Kielenaars, en collaboration avec ses partenaires. Grâce à un système de tutelle (via le service Politique public) accordant des tarifs réduits à des organismes sociaux d’Anvers et au CPAS, le musée peut appliquer les expériences acquises à une population plus large d’Anvers.

Le savoir-faire acquis par le musée au fil des ans dans cette action socio-culturelle s’est révélé un véritable modèle pratique pour d’autres musées et institutions. L’exposition Habitat et l’action de proximité qui l’a accompagnée au printemps 2010 au quartier Luchtbal s’inscrivaient clairement dans l’esprit du projet pour Kiel. Le musée continue à partager son savoir-faire, souvent à l’occasion de demandes précises et réfléchit encore à la manière de mener de telles actions de proximité dans d’autres quartiers et districts d’Anvers.